laVieSelonOveCoucou !

Ce qui est bien avec les files d'attente, les temps de pause, les moments où juste on doit attendre, attendre, attendre, c'est que je peux lire.
Et donc en trois jours (oui oui beaucoup d'attente cette semaine), j'ai lu plus de la moitie de la vie selon Ove, Vieux, Râleur et Suicidaire.

C'est un livre que je n'aurais jamais lu, si Valentine ne me l'avait pas mis dans ma valise pour que je le passe à Gaggou.Bon comme il était à la maison, je l'ai lu.

La petite histoire : Ove ne pense qu'a une chose : Rejoindre sa femme qui vient de partir pour un meilleur monde. De toute façon, à qui va-t-il manquer ? Sûrement pas à ces horribles voisins ingrats, incapables de réparer un radiateur, sûrement pas à ces jeunes voyous qui essaient de cambrioler les maisons et sûrement pas à ce vilain chat qui se repose dans son jardin...

J'ai adoré. Ce personnage antipathique m'a fait ressentir beaucoup de sentiments : de la joie à la tristesse, du rire aux souvenirs. Monsieur Backman a su conter cette histoire des temps modernes avec beaucoup de poésies et de sensibilités, des traits d'humour sont parsemés sur tout cela.

J'ai adoré ce personnage et il me rappelle quelqu'un.

A demain !
Lutine