Oh oui ! tu vas t'en taper des articles sur l'aiguille en fête !! Et oui et oui ! Voici le premier de la série.

Je ne sais pas par où commencer tellement c'etait bien. Un peu frais mais bien.

P1090256

Le canal de l'Ourcq était bien gelé lui aussi et nous nous dépêchons de rentrer. Étrangement, le matin , il y avait moins de monde dans les files d'attente et nous avons pu attendre à l'intérieur, plus ou moins au chaud.

Nous avons commandé avec Usako deux stages, un de broderie japonaise et un second de Stumpwork (broderie en 3D). Les deux stages étaient intéressants et instructifs, par contre nous avons eu froid.

L'atelier de broderie japonaise s'est passé avec Kasumi San, un peu la star de la broderie japonaise adulée par des centaines de fans en délire. La folie, quoi ! En plus, j'ai vu mes amies italiennes, que je n'avais pas vu depuis un moment. C'est un grand bonheur que cet atelier.

Donc nous avons fait une petite fleur, je me suis bien appliquée, Kasumi San m'a repris sur le geste avec le tekobari. Voir broder le professionnel japonais de l'atelier de Kurenai-Kai est très impressionnant. Donc pas de photo de mon ouvrage, car ils l'ont gardé pour finir la broderie, faire les étapes de finitions et la démonter du cadre. Ensuite je la recevrais par la poste. Je te mets par contre deux photos prises par le JEC :

AEF JEC

Kasumi San en train de faire une démonstration dans son joli Kimono.

AEF JEC_2

Le stand de l'AEF où nous avons fait notre atelier. C'etait génial de broder devant ces chefs d'oeuvre.

Le samedi nous avons fait un second atelier avec Les Designs, pour apprendre la broderie en 3D. Cours très intéressant où j'ai appris de nouveaux points et des petites astuces. Les profs, la mère et la fille, étaient très sympathiques. Pas de photo pour l'instant car ça ne ressemble à rien de présentable.

Les deux ateliers étaient en anglais et je me rend compte que je suis bien meilleure en anglais quand cela parle de broderie que lorsque cela parle d'autre chose (Qui a dit boulot ?). Petit bémol des deux ateliers, il faisait très froid. J'avais les mains gelées.

Enfin des très bonnes expériences. Je crois que je n'irais à l'AEF que pour les ateliers, tellement ce sont toujours des chouettes moments et c'est dommage qu'il n'y aie plus la diversité des premières années.

Lutine

PS : l'année prochaine l'aiguille en fête sera Porte de Versaille.